La vie d'un enfant sourd

  • Hugo Sanchez

Le 19 mai 2016



La vie d'un enfant sourd

Être sourd, c'est pratiquer une langue: la Langue des Signes (LSF, pour la France), c'est communiquer avec les mains. Il y a pour certains ( qui ont des restes auditifs) des appareils auditifs. Pour ceux qui n'ont pas de restes auditifs, on va les implanter. Quel sorte d'implant? Voici la photo d'un implant sur l'oreille:





Comment ça fonctionne?
Il y a des électrodes dans l'oreille, qui permettent de faire fonctionner le processeur. Parlons du processeur: pour fonctionner, il faut une pile ( à recharger ou pas). Pour capter le son, ( on ne le voit pas sur la photo), il y a un petit trou qui s'appelle le micro. Les informations se transforment en une sorte d'électricité, elles sont transmises au cerveau grâce à l'antenne ( qui n'est pas beaucoup visible, qui est cachée par les cheveux). Cette antenne est aimantée grâce à un aimant, positionné dans le crâne, et l'électricité est transmise à l'aimant qui l'envoie au cerveau. Ce dernier va transformer l'électricité en son et on déchiffre l'information. Cela est très rapide.


La vie d'un enfant sourd, en général, ressemble à quoi?
Elle ressemble environ à tous les enfants que vous connaissez qui ne sont pas sourds. Dans la Loire, nous allons à l'institut de Saint-Étienne (42) de jeunes sourds, qui travaille avec une école et un collège ordinaires. Nous passons 3 jours ou 3 jours et demie dans l'école ou le collège ordinaires (avec des professeurs spécialisés et en inclusion dans une classe d'entendants selon le rythme de l'enfant) et une demie journée ou une journée ( ça dépend de l'emploi du temps), à l'institut pour les prises en charges comme l'orthophoniste, la psychologue, la psychomotricité et les cours de Langue des Signes. Et pour ceux qui habitent loin de l'école spécialisée, ils vont en internat du lundi soir jusqu'au vendredi matin.
Pour ce qui concerne l'apprentissage, les enseignants suivent le rythme de chacun, par exemple: un enfant peut faire le programme de français CM2 et le programme de maths CE2, et il passera en pré-sixième s'il n'a pas acquis toutes les notions de CM2 mais qu'il a l'âge de partir au Collège. En classe, ils sont groupés par niveau et ils ne sont pas toujours mélangés aux entendants. Et parfois, selon l'emploi du temps et le niveau, ils passent en inclusion, chez les entendants, c'est pour créer du lien et apprendre, ils essayent de faire au mieux.
Le lien avec les autres n'est pas difficile.
Voici le point de vue d'un enfant Sourd:
Bonjour, je m'appelle Hugo et j'ai 11 ans, je suis sourd implanté. Je signe et je parle. J'ai des copains entendants et des copains sourds, la vie n'est pas aussi dure qu'on le pense, je suis gentil, c'est le secret pour avoir des amis. Ma passion est de faire découvrir aux autres mon handicap. C'est pour cela que j'ai créé ce blog. Ma mère a découvert avec mon père ma surdité quand j'avais 5 mois. Mes parents ont été très inquiets mais heureusement ils ont trouvé la solution : apprendre la LSF et on l'a apprise ensemble grâce à un dictionnaire et une association. Ma mère m'apprenait la LSF grâce à des histoires qu'elle traduisait à l'aide du dictionnaire. Depuis, le soir, mes parents me signent pour le
" bonne nuit". Pour eux, au début, c'était compliqué. Maintenant, pour eux c'est facile.




















Maintenant le point de vue d'un maman d'un enfant Sourd:
Bonjour,
Je suis Stéphanie, maman d'un enfant sourd qui s'appelle Hugo. Sourd de naissance, pour lui, nous avons très vite décidé d'apprendre la LSF pour communiquer ensemble. Puis, les appareils auditifs ne fonctionnant pas, car Hugo est sourd profond, nous avons fait le choix de l'implanter. En effet, nous sommes entendants, ainsi que tous nos proches, et nous voulions qu'Hugo puisse communiquer avec eux grâce à l'oral. La LSF est pour autant très importante car sans implant, Hugo n'entends pas, de plus, il peut communiquer avec d'autre personnes sourdes.

Être sourd, c'est pratiquer une langue: la Langue des Signes (LSF, pour la France), c'est communiquer avec les mains. Il y a pour certains ( qui ont des restes auditifs) des appareils auditifs. Pour ceux qui n'ont pas de restes auditifs, on va les implanter. Quel sorte d'implant? Voici la photo d'un implant sur l'oreille:




Comment ça fonctionne?
Il y a des électrodes dans l'oreille, qui permettent de faire fonctionner le processeur. Parlons du processeur: pour fonctionner, il faut une pile ( à recharger ou pas). Pour capter le son, ( on ne le voit pas sur la photo), il y a un petit trou qui s'appelle le micro. Les informations se transforment en une sorte d'électricité, elles sont transmises au cerveau grâce à l'antenne ( qui n'est pas beaucoup visible, qui est cachée par les cheveux). Cette antenne est aimantée grâce à un aimant, positionné dans le crâne, et l'électricité est transmise à l'aimant qui l'envoie au cerveau. Ce dernier va transformer l'électricité en son et on déchiffre l'information. Cela est très rapide.


La vie d'un enfant sourd, en général, ressemble à quoi?
Elle ressemble environ à tous les enfants que vous connaissez qui ne sont pas sourds. Dans la Loire, nous allons à l'institut de Saint-Étienne (42) de jeunes sourds, qui travaille avec une école et un collège ordinaires. Nous passons 3 jours ou 3 jours et demie dans l'école ou le collège ordinaires (avec des professeurs spécialisés et en inclusion dans une classe d'entendants selon le rythme de l'enfant) et une demie journée ou une journée ( ça dépend de l'emploi du temps), à l'institut pour les prises en charges comme l'orthophoniste, la psychologue, la psychomotricité et les cours de Langue des Signes. Et pour ceux qui habitent loin de l'école spécialisée, ils vont en internat du lundi soir jusqu'au vendredi matin.
Pour ce qui concerne l'apprentissage, les enseignants suivent le rythme de chacun, par exemple: un enfant peut faire le programme de français CM2 et le programme de maths CE2, et il passera en pré-sixième s'il n'a pas acquis toutes les notions de CM2 mais qu'il a l'âge de partir au Collège. En classe, ils sont groupés par niveau et ils ne sont pas toujours mélangés aux entendants. Et parfois, selon l'emploi du temps et le niveau, ils passent en inclusion, chez les entendants, c'est pour créer du lien et apprendre, ils essayent de faire au mieux.
Le lien avec les autres n'est pas difficile.
Voici le point de vue d'un enfant Sourd:
Bonjour, je m'appelle Hugo et j'ai 11 ans, je suis sourd implanté. Je signe et je parle. J'ai des copains entendants et des copains sourds, la vie n'est pas aussi dure qu'on le pense, je suis gentil, c'est le secret pour avoir des amis. Ma passion est de faire découvrir aux autres mon handicap. C'est pour cela que j'ai créé ce blog. Ma mère a découvert avec mon père ma surdité quand j'avais 5 mois. Mes parents ont été très inquiets mais heureusement ils ont trouvé la solution : apprendre la LSF et on l'a apprise ensemble grâce à un dictionnaire et une association. Ma mère m'apprenait la LSF grâce à des histoires qu'elle traduisait à l'aide du dictionnaire. Depuis, le soir, mes parents me signent pour le
" bonne nuit". Pour eux, au début, c'était compliqué. Maintenant, pour eux c'est facile.




















Maintenant le point de vue d'un maman d'un enfant Sourd:
Bonjour,
Je suis Stéphanie, maman d'un enfant sourd qui s'appelle Hugo. Sourd de naissance, pour lui, nous avons très vite décidé d'apprendre la LSF pour communiquer ensemble. Puis, les appareils auditifs ne fonctionnant pas, car Hugo est sourd profond, nous avons fait le choix de l'implanter. En effet, nous sommes entendants, ainsi que tous nos proches, et nous voulions qu'Hugo puisse communiquer avec eux grâce à l'oral. La LSF est pour autant très importante car sans implant, Hugo n'entends pas, de plus, il peut communiquer avec d'autre personnes sourdes.




La vie d'un enfant sourd


Être sourd, c'est pratiquer une langue: la Langue des Signes (LSF, pour la France), c'est communiquer avec les mains. Il y a pour certains ( qui ont des restes auditifs) des appareils auditifs. Pour ceux qui n'ont pas de restes auditifs, on va les implanter. Quel sorte d'implant? Voici la photo d'un implant sur l'oreille:




Comment ça fonctionne?
Il y a des électrodes dans l'oreille, qui permettent de faire fonctionner le processeur. Parlons du processeur: pour fonctionner, il faut une pile ( à recharger ou pas). Pour capter le son, ( on ne le voit pas sur la photo), il y a un petit trou qui s'appelle le micro. Les informations se transforment en une sorte d'électricité, elles sont transmises au cerveau grâce à l'antenne ( qui n'est pas beaucoup visible, qui est cachée par les cheveux). Cette antenne est aimantée grâce à un aimant, positionné dans le crâne, et l'électricité est transmise à l'aimant qui l'envoie au cerveau. Ce dernier va transformer l'électricité en son et on déchiffre l'information. Cela est très rapide.


La vie d'un enfant sourd, en général, ressemble à quoi?
Elle ressemble environ à tous les enfants que vous connaissez qui ne sont pas sourds. Dans la Loire, nous allons à l'institut de Saint-Étienne (42) de jeunes sourds, qui travaille avec une école et un collège ordinaires. Nous passons 3 jours ou 3 jours et demie dans l'école ou le collège ordinaires (avec des professeurs spécialisés et en inclusion dans une classe d'entendants selon le rythme de l'enfant) et une demie journée ou une journée ( ça dépend de l'emploi du temps), à l'institut pour les prises en charges comme l'orthophoniste, la psychologue, la psychomotricité et les cours de Langue des Signes. Et pour ceux qui habitent loin de l'école spécialisée, ils vont en internat du lundi soir jusqu'au vendredi matin.
Pour ce qui concerne l'apprentissage, les enseignants suivent le rythme de chacun, par exemple: un enfant peut faire le programme de français CM2 et le programme de maths CE2, et il passera en pré-sixième s'il n'a pas acquis toutes les notions de CM2 mais qu'il a l'âge de partir au Collège. En classe, ils sont groupés par niveau et ils ne sont pas toujours mélangés aux entendants. Et parfois, selon l'emploi du temps et le niveau, ils passent en inclusion, chez les entendants, c'est pour créer du lien et apprendre, ils essayent de faire au mieux.
Le lien avec les autres n'est pas difficile.
Voici le point de vue d'un enfant Sourd:
Bonjour, je m'appelle Hugo et j'ai 11 ans, je suis sourd implanté. Je signe et je parle. J'ai des copains entendants et des copains sourds, la vie n'est pas aussi dure qu'on le pense, je suis gentil, c'est le secret pour avoir des amis. Ma passion est de faire découvrir aux autres mon handicap. C'est pour cela que j'ai créé ce blog. Ma mère a découvert avec mon père ma surdité quand j'avais 5 mois. Mes parents ont été très inquiets mais heureusement ils ont trouvé la solution : apprendre la LSF et on l'a apprise ensemble grâce à un dictionnaire et une association. Ma mère m'apprenait la LSF grâce à des histoires qu'elle traduisait à l'aide du dictionnaire. Depuis, le soir, mes parents me signent pour le
" bonne nuit". Pour eux, au début, c'était compliqué. Maintenant, pour eux c'est facile.




















Maintenant le point de vue d'un maman d'un enfant Sourd:
Bonjour,
Je suis Stéphanie, maman d'un enfant sourd qui s'appelle Hugo. Sourd de naissance, pour lui, nous avons très vite décidé d'apprendre la LSF pour communiquer ensemble. Puis, les appareils auditifs ne fonctionnant pas, car Hugo est sourd profond, nous avons fait le choix de l'implanter. En effet, nous sommes entendants, ainsi que tous nos proches, et nous voulions qu'Hugo puisse communiquer avec eux grâce à l'oral. La LSF est pour autant très importante car sans implant, Hugo n'entends pas, de plus, il peut communiquer avec d'autre personnes sourdes.

La vie d'un enfant sourd
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

flora 25/10/2016 00:04

merci, c'est interessant

Hugo Sanchez 04/05/2017 10:45

je vous recommande de faire de même mais avec cette nouvelle adresse : blog.hugo-sourd@hotmail.com
Merci !

Hugo Sanchez 25/10/2016 12:35

Bonjour,
merci, cela me touche. J'ai mis du temps à rédiger tous les articles...
vous pouvez m'envoyer des suggestions à :
sourd-et-alors@hotmail.fr
Vous pourrez avoir peut-être l'article recommandé, quelques jours après que je l'ai lu. Si vous voulez des nouvelles d'articles, abonnez-vous, cela est gratuit.

flora 25/10/2016 00:02

merci, c'est intéressant

FANNY 24/05/2016 15:30

Moi, je trouve ton blog très bien et très intéressant aussi.
Je sais que tu es un enfant sourd et alors !
Alors que QUOI????J'AI PAS EU LE TEMPS D'APPRENDRE LA LSF !!!TU ES TROP FORT POUR MOI!!! MAIS TOUT CE QUE JE SAIS C'EST GRACE À TOI !!
Tu es le seul Hugo unique dans mon monde que je connaisse qui sache signer et parler parfaitement comme toi!
JE SUIS FAN D'HUGOSAN.
FANNY

Hugo Sanchez 26/05/2016 18:41

Trop mignonne, merci!

Thème Magazine -  Hébergé par Overblog